Points de repère

Actes irréfléchis, propos trop spontanés... L'impulsivité, si elle peut être une qualité dans la prise de décision, elle n'est pas toujours bien acceptée par l'entourage.

Selon le Dr Rengade : " L'impulsion est une tendance impérieuse et irrépressible à exécuter un acte inutile le plus souvent, involontaire, incontrôlable".  

Impulsivité émotionnelle ou intellectuelle ?

On distingue deux types de comportement impulsif :

  • L'impulsivité qualifiée d'émotionnelle", qui est considérée comme un trouble du contrôle des émotions. Ces impulsifs cèdent facilement aussi à un accès de colère ou à une joie excessive… Ils tolèrent mal l'ennui, ils changent constamment d'activité, et peuvent paraître très inconstants. C'est le besoin de nouveauté qui les stimule, et la quête de sensations.
  • L'impulsivité dite cognitive" est différente; elle pousse à agir vite, sans prendre en compte les conséquences de ses actes.  Ces impulsifs ont du mal à persévérer et à mener à bien ce qu'ils entreprennent. 

Source : Doctissimo

Pour appronfondir

L'impulsivité. A quoi est-elle due? Quelles conséquences ?

Impulsivité, incapacité à se contrôler, tendance à "agir avant, réfléchir après", colères...

Autant de traits que l'on retrouve fréquemment chez les enfants atypiques et plus particulièrement chez les enfants avec TDAH. Avec souvent des conséquences préjudiciables sur le plan des apprentissages scolaires et sur le plan relationnel avec les autres.

Le blog Dys-positif explique l'origine de l'impulsivité et donnes des pistes pour mieux l'accompagner.

Une vidéo très bien faite à regarder avec les enfants

"Le Cerveau dans la main" explique aux enfants la déconnexion qui s'opère au niveau du cerveau lorsque les émotions prennent le dessus, notamment lors des grosses colères...

La version pour les parents existe aussi !...

L'impulsivité, une caractéristique récurrente chez les enfants avec TDAH (Trouble De l'Attention Avec Hyperactivité)

Les conseils donnés dans cet article pour aider les enfants avec TDAH peuvent être appliqués à d'autres profils d'enfants.

Un exemple parmi tant d'autres : autoriser l'enfant à bouger en classe en le sollicitant pour effacer le tableau, pour distribuer les copies, aller chercher du matériel, etc.

Impulsivité, impatience, agitation : les enfants précoces aussi sont concernés

Pourquoi les enfants précoces sont-il souvent qualifiés "d'agités" ?

Un éclairage intéressant de la psychologue Arielle Adda, qui souligne la nécessité de maintenir l'enfant en situation d'effort et de stimulation intellectuelle pour éviter l'agitation dans un premier temps, puis le décrochage scolaire.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.